Crackers aux feuilles de tilleul et aux racines d'asphodèle




Dans ce post je vais vous parler d'une nouvelle recette que j'ai expérimenté cet automne et qui m'a ravie pour plusieurs raisons.


Premièrement pour son côté originel et gouteux avec des plantes que je n'avais jamais utilisé auparavant de cette façon


Deuxièmement pour le côté nutritif qu'apportent les feuilles de tilleul


Finalement pour l'intérêt que ce type de recettes peuvent avoir dans le futur si le changement climatique crée des pénuries dans la récolte de certaines matières premières comme le blé, le riz et d'autres céréales.


Commençons par les plantes sauvages que j'ai utilisé.


L'ASPHODELE : Asphodelus cerasiferus

C'est une grande plante qui fleurit dans nos garrigues au printemps avec des magnifiques fleurs blanches poussant en grappe sur une longue hampe florale.

Côté littoral héraultais, elle n'est pas en danger il est donc possible de la cueillir avec parcimonie. Ses racines sont des tubercules oranges ou jaunes et elles se cueillent en hiver.

Pour cette recette, j'ai fait sécher les tubercules et les ai réduits en farine.


LE TILLEUL : Tilia spp

Connu pour son action calmante le tilleul est un grand arbre qui recèle bien de vertus!

Les fleurs, en plus d'être calmantes seraient aussi anti-spasmodiques et utiles en cas de colique. Les feuilles contiennent des mucilages anti-inflammatoires et sont tellement riches en protéines complètes que, en temps de guerre, certains médecins préconisaient l'usage de la farine de tilleul pour combler une alimentation carencée. Puis il y a l'aubier de tilleul, la partie de bois tendre qui se trouve sous l'écorce. qui est utilisé pour son action diurétique et drainante.

Ce grand arbre est une pharmacie et un garde manger à lui seul!

Les feuilles se cueillent idéalement au printemps mais pour cette expérimentation je les ai cueillies à la fin de l'été, je les ai lavées et séchées au four, puis réduites en poudre avec le moulin à épices.


LE LENTISQUE PISTACHIER : Pistacia lentiscus

Arbuste de méditerranée très rustique, le lentisque est une plantes médicinale intéressante mais pour cette recette ce sont ses fruits que j'ai utilisé pour aromatiser les crackers. Cueillis à l'automne, à partir du mois d'octobre, je les ai aussi séchés et réduits en poudre.


LA RECETTE :


INGRÉDIENTS:

30 gr de farine de feuilles de tilleul

10 gr de farine de tubercules d'asphodèle

10 à 15 gr de poudre de baies de lentisque pistachier

80 gr de farine (ici mélange riz et sarrasin)

25gr de flocons d'avoine

60gr d'huile d'olive

40 gr de graines de sésame

1 c à café de levure chimique

1 bonne pincée de sel

10 cl d'eau


Préchauffer le four à 180°.

Mélanger tous les ingrédients délicatement sauf l'eau. Ajouter l'eau graduellement pour obtenir une pâte homogène ni trop sèche, ni trop liquide, juste un peu collante.

Étaler la pâte sur une feuille de cuisson et aplatir au rouleau pour obtenir la même épaisseur partout, puis pré-couper la pâte de la taille des crackers.

Enfourner entre 10 à 20 minutes, puis laisser refroidir avant de séparer chaque cracker.


J'aimerais terminer ce post en soulignant l'importance d'une cueillette éthique qui n'abîme pas le vivant. Lorsqu'on cueille les racines, il est important de s'assurer d'une présence abondante de la plante et il ne s'agit pas de faire un razia pour avoir un stock pour les 5 prochaines années. Pour les feuilles, elles se cueillent une feuille sur 3. Quand aux fruits, j'ai toujours en tête que les animaux sauvages les consomment et qu'ils n'ont pas d’épicerie pour faire les courses s'ils ne trouvent rien à manger dans leur environnement.






Posts à l'affiche